La laine de mouton 

La noblesse de la matière au cœur des Monts de la Madeleine

La Laine est la principale fibre de nos matelas, sur-matelas, couettes et oreillers.

Nous transformons environ 3 tonnes de laine propre par an, uniquement pour assurer notre production annuelle. Ce qui représente entre 5 et 6 tonnes de laine brute collectée.

Nous effectuons une sélection rigoureuse de la laine pour répondre à nos critères de qualité pour la matelasserie.  Elle doit être gonflante, résistante avec un fort potentiel d'élasticité qui est déterminé par la race du mouton et son mode d'élevage en plein air et Agriculture Bio.

Des laines plus nerveuses, plus propres, plus saines, plus brillantes avec des qualités thermiques améliorées. Elles sont collectées directement dans notre région et plus loin selon nos besoins par l'intermédiaire d'un expert lainier.

Détail d'une mèche de laine

 Nous achetons la laine aux éleveurs à un prix juste. En contrepartie, ils s'engagent à valoriser la laine jusqu'à la tonte en apportant un soin particulier.

Une petite station de lavage de montagne

Après la collecte et le triage, les qualités exclusives sont lavées dans notre station de lavage artisanale qui a la particularité d'être l'une des dernières de ce type en France et en Europe.

Laine trempée dans l'eau chaude

Une activité autorisée, traditionnelle, avec des bains d'eau chaude et froide pour rincer, qui ne présente pas d'impact sur l'éco-système dans lequel nous vivons et qui garantit un lavage écologique, responsable et d'une meilleure qualité.

Bac de laine avant trempage à l'eau chaude

La Laine a son propre savon. L'eau chaude libère les sels alcalins qui aideront à la débarrasser de son suint.

Lavage de laine

La laine un produit d'avenir.

La laine est une ressource naturelle utilisée depuis la nuit des temps par l'homme pour se protéger de la chaleur, du froid, de l'humidité et se faire un nid douillet.

Aujourd'hui encore, la science nous permet de lui découvrir de nouvelles qualités.

Une Carderie de laine depuis 1838

La laine lavée doit être cardée pour obtenir un produit fini de qualité. L'action mécanique des peignes démêle les fibres, l'égalise, la nettoie et facilite sa transformation.

Pour la fabrication d'un matelas, afin d'obtenir une laine floconneuse, nous utilisons différentes cardeuses qui lui donneront du volume et une homogénéité.

le voile sortant de la carde nappeuse

Pour confectionner les couettes, nous disposons de deux groupes de cardage qui mettent la laine en nappe.

Nous utilisons toujours nos anciennes machines qui datent du XIX siècle et qui constituent une partie de notre patrimoine. 

  

lavage de laineCarde laine 1500

Achat carde laine en 1848